La ville de demain
se construit aujourd'hui

La ville de demain

La commune

Située à l'ouest du canton, sur la rive droite du Rhône, Vernier a des frontières communes avec Satigny, Meyrin, le Grand-Saconnex et la Ville de Genève. Alors que la commune comptait en 1960 environ 8'000 habitants, elle en accueille aujourd’hui pas moins de 35'000, répartis sur un territoire de 768 hectares et représentant plus de 150 nationalités. En son cœur, EVOLUTION+ / Quartier de l'Étang s’inscrit dans un projet de reconversion urbaine d'un site dévolu autrefois à des activités industrielles, artisanales et commerciales.  La commune de Vernier y a prévu: un groupe scolaire, une crèche, une ludothèque et une maison de quartier. 

ETANG-EQ-EXTERIEUR
ETANG-EQ-PATIO
ETANG-EQ-INTERIEUR
r_048

Depuis plusieurs années, la commune de Vernier accueille de plus en plus d’habitants, entrainant dans leur sillage la nécessaire mutation du bâti et des services afin de répondre aux enjeux et besoins de l'agglomération. Cette mutation porte un nom, celui d'un dessein ambitieux: EVOLUTION+ / Quartier de l'Étang. En son cœur, «Le Paquebot», édifice compact de trois étages - articulé autour d’une rue intérieure qui fait le lien entre les différents éléments - abrite plusieurs infrastructures: un groupe scolaire de 16 classes, une crèche, une double salle de gymnastique, une maison de quartier, une ludothèque

et un dojo pour les arts martiaux. Enveloppé d’une façade faite de béton brut et de mélèze, le bâtiment accueillera également un potager urbain sur son toit.

Le futur bâtiment occupe une position stratégique entre les nouveaux logements et la création d’un parc, affirmant d’ores et déjà son identité: celle d’un point de confluence pour le quartier. Il se veut durable, visant une haute qualité énergétique et environnementale.

Embarquement immédiat

La politique de mobilité douce menée en commun par Vernier et le canton de Genève a été prise en compte dès le début du projet afin de répondre aux objectifs de confort et d'efficacité des transports à Genève. L'attractivité du site est en partie liée à sa position stratégique entre plusieurs types de réseaux de transports. Véritable nœud intermodal offrant une mobilité alternative à la voiture, le Quartier de l'Étang favorise la mobilité douce. Par sa proximité avec l'Aéroport de Genève, il endosse un rôle majeur d'interface urbaine entre ce pôle international de transit et la ville.

EN LIEN AVEC LA VILLE ET LE MONDE

EN LIEN AVEC LA VILLE ET LE MONDE

Bénéficiant d’un emplacement stratégique au cœur d’un maillage de transports publics, EVOLUTION+ / Quartier de l'Étang se positionne comme la porte d’entrée verte pour la ville de Genève. Le site réinvente la mobilité douce et offre des alternatives aux déplacements individuels au moyen de passerelles, de venelles, de pistes cyclables, de bus et des accès facilités aux trams 14 et 18. Dans les faits, la ligne 23 du bus électrique TOSA - accessible depuis le site - dotée d’une technologie de recharge ultra-rapide, est une innovation-clé à l’échelle mondiale. Depuis l’aéroport, la ligne traversera le quartier et en fera l’un des atouts majeurs dans les déplacements des quelques 2'500 habitants que comptera ce nouveau lieu de vie. Les voitures ne seront pas bannies du quartier mais placées en sous-sol et accessibles depuis le chemin de l’Étang.


EVOLUTION+ / Quartier de l'Étang se veut un espace ultra connecté tourné autant vers l'extérieur que vers l'intérieur. Les logements favorisent les économies d'énergie et les comportements plus respectueux de l'environnement. En effet, les futurs habitants auront la possibilité de piloter un nombre infini de solutions depuis leur smartphone grâce à un tableau interactif. Des chaudières aux ascenseurs, la technologie permet de mieux détecter les dysfonctionnements comme les pannes ou les fuites dans l’immeuble. L’idée d’une conciergerie connectée est en projet.  
Elle faciliterait grandement la vie des voisins et plus largement de l'ensemble des habitants du quartier.

OUVERT À TOUS

OUVERT À TOUS

Construire un quartier comme l'Étang, c’est faire un pas vers l’avenir en offrant un espace multifonctionnel qui invite aux rencontres, au dialogue, un lieu où les gens se rassemblent pour travailler, vivre et se divertir. La mixité de ses futurs habitants et de ses travailleurs, la qualité de ses espaces publics et les activités proposées propulsent avec audace EVOLUTION+ / Quartier de l'Étang vers l'avenir.


Espace mixte, le nouveau quartier se veut à la fois un quartier de résidence et un pôle d’activités multiples offrant deux hôtels, des restaurants, des activités Hi-Tech et des commerces. Orienté vers les services à la personne, il compte également un centre médical, un groupe scolaire mixte et une crèche. La mixité sociale est l’un des principes fondateurs des projets que la commune de Vernier développe sur son territoire. EVOLUTION+ / Quartier de l'Étang répond parfaitement à cela en prônant un «nouvel art de vivre» permettant à toutes classes sociales confondues de cohabiter. 

Quartier durable

QUARTIER DURABLE

EVOLUTION+ / Quartier de l'Étang s’est engagé en faveur de l’utilisation efficace de l’énergie, de la protection du climat, des énergies renouvelables et d’une mobilité respectueuse de l’environnement. L’écobilan positif de la construction, l’énergie nécessaire pour l’exploitation et la mobilité induite par le futur quartier sont autant d’éléments lui ayant permis d'être labellisé «Site 2'000 watts». Mais pas seulement: le programme de mobilité douce, la mixité d’affectation des bâtiments, des rez-de-chaussée ouverts et qui participent à l’animation du quartier, ou encore l’excellente accessibilité du site par les transports en commun, tout cela a permis à EVOLUTION+ / Quartier de l'Etang d'obtenir ce label.


L'Étang est un quartier durable qui lutte efficacement contre le réchauffement climatique et qui intègre dès sa conceptualisation les enjeux du développement durable. Les concepteurs ont englobé à la fois l'économie (logements abordables, mixité fonctionnelle alliant travail et habitat, etc.) et l’écologie (densification urbaine sans perte de qualité, bonne desserte, mobilité durable, etc.). 

Dans les faits, EVOLUTION+ / Quartier de l'Étang optimise les déplacements doux, recherche une qualité de vie pour ses habitants et garantie une faible consommation énergétique des bâtiments. Le projet GéniLac en est une parfaite illustration. Débuté en 2016 pour les premiers travaux de raccordement, le projet vise à construire et à exploiter un réseau thermique sur tout le périmètre. Il permettra ainsi d’approvisionner en chaleur les îlots et alimentera les usagers raccordés avec de la chaleur renouvelable. À terme, ce projet permettra de réduire les émissions de CO2 des systèmes de chauffage.

Zoom sur un nouveau quartier pour Genève

Avec EVOLUTION+ / Quartier de l'Étang, c'est un espace jusque-là inaccessible au public qui s’ouvre à tous, soit 11 hectares offerts aux Genevois. Le projet propose, dans un cadre naturel et inédit, un dialogue entre habitants, travailleurs et grand public autour d’espaces de vie favorisant les échanges. Il a en outre valeur d’exemplarité en matière d’exigences environnementales et urbanistiques. La mixité des habitants, la qualité des espaces publics et les activités proposées positionnent EVOLUTION+ / Quartier de l'Étang comme une véritable destination. Considéré comme le plus gros projet immobilier de Suisse, ce quartier se compose de 7 îlots pensés pour être complémentaires. 

îlot A

Un bâtiment multifonctionnel

Dominant l’ensemble architectural d’EVOLUTION+ / Quartier de l'Étang, l’îlot A - et ses 96’300 m2 - semble régner sur les 6 autres îlots. Composés de cinq bâtiments emboîtés les uns dans les autres, il forme un complexe dynamique et moderne qui s’impose d’emblée comme la figure emblématique de tout le quartier. Sa structure, mettant à l’honneur le verre, offre une luminosité exceptionnelle, tout en s’insérant dans le décor de manière fluide avec le Jura en toile de fond. 


En son sein, la mixité prime, avec des logements étudiants, des bureaux, un centre médical, deux hôtels, des commerces, ainsi que plusieurs espaces dédiés aux loisirs. La proximité immédiate des transports publics est un atout de taille aussi bien pour les futurs habitants que pour les travailleurs. La structure est atteignable en bus, en voiture, à vélo ou à pied grâce à la passerelle piétonne et cyclable située de l’autre côté de l’autoroute. Dans ses sous-sols, l’îlot A accueillera en outre 758 places de parking mutualisées.

îlot B

Un espace sur mesure pour les affaires

D’une surface brute de plancher de 20’223 m2, composé de sept niveaux, l’îlot B ouvre ses étages supérieurs aux entreprises et son rez-de-chaussée aux commerces. Son allée commerciale, traversant le bâtiment de long en large, est à elle seule une destination pour les habitants et travailleurs du complexe, comme pour les personnes extérieures. Extrêmement lumineux, l’îlot B offre un cadre de travail très agréable au cœur d’un bâti moderne et unique. 

îlot C

Le poumon vert

L’îlot C met à l’honneur l’habitat sur 26'002 m2 de surface brute. En tout, 246 appartements en location à loyers contrôlés par l’Etat (ZD LOC), allant du 3 au 6 pièces, jalonnent les 7 à 10 étages du bâtiment. En son cœur, un espace de verdure – le square des Bosquets – s’offre à tous les habitants de l’îlot, un poumon vert et social favorisant les échanges et les rencontres.

îlot D

Un espace de vie ouvert à tous

Destiné aux acheteurs, ce complexe de 9 émergences proposera 290 appartements en PPE commercialisés à partir de printemps 2019. Situé en bordure de l’Étang des Tritons, il accueillera le square des Nénuphars, accessible par une élégante passerelle traversant l’ensemble des 9 bâtiments que composent l’îlot. 


De par sa proximité avec «Le Paquebot» qui abritera un groupe scolaire, une crèche, une ludothèque, une maison de quartier et des salles de sport, l’Îlot D se dessine déjà comme un espace idéal pour les familles. Construit en marge des grands axes et protégé de l’effervescence et du bruit par les îlots voisins, ses nombreux commerces et restaurants installés directement sur la place de l’Étang en feront la nouvelle destination des nombreux habitants et visiteurs du quartier. 

îlot E

La mixité sociale à l'honneur

Les logements locatifs sont mis à l’honneur dans l’îlot E. Ils sont répartis sur les 4 bâtiments qui composent l’ensemble et qui possèdent neuf à onze étages chacun. La mixité dans les locations proposées offre la garantie d’une hétérogénéité de profils, allant des familles aux jeunes couples sans enfants, aux retraités, aux célibataires, etc.


La vue dégagée sur le Mont-Blanc, la place de l’Étang en bordure des bâtiments, l’avenue de l’Étang à deux pas, ou encore le futur verger urbain planté au centre des 4 bâtiments, tout participe à faire de cet îlot un véritable lieu de vie au cœur d'EVOLUTION+ / Quartier de l'Étang ! Sans oublier la proximité des installations communales, accessibles à pied ou à vélo, et particulièrement intéressantes pour les familles. 

îlot F

Le centre productif du quartier

L’îlot F occupe une place stratégique dans l’ensemble en agissant comme un véritable rempart contre les nuisances extérieures par sa localisation. Délimitant le quartier sur tout le côté sud-est, il fait ainsi office de mur du son pour les 6 autres îlots, et pour lui-même, grâce à des matériaux pensés pour offrir tout le confort possible. 


Dévolu aux commerces et aux activités secondaires, cet imposant édifice de six étages composé de deux émergences ouvre de grands espaces de travail pouvant accueillir des activités industrielles et artisanales. Les futurs acquéreurs apprécieront aussi bien sa modularité que la promesse de flexibilité dans l’usage desdits espaces.